Rechercher

LE BIEN ÊTRE ÇA SE TRAVAILLE, LE LIVRE D'ANTHONY METTE DOCTEUR EN PSYCHOLOGIE.

Mis à jour : 17 mai 2019


RETRANSCRIPTION DE L'INTERVIEW D'ANTHONY METTE RÉALISÉE DANS LE CADRE DE L'ÉMISSION FOCUS POUR LA WEBRADIO DE BORDEAUX.



Pendant très longtemps en psychologie, on s’est beaucoup intéressé aux pensées, aux comportements et maintenant on se rend compte que nos pensées ou nos comportements sont vraiment dictés de façon plus ou moins directe et franche par nos émotions.



Je suis Anthony METTE, docteur en psychologie et j'ai plusieurs fonctions au quotidien.

Je suis psychologue, préparateur mental, je suis aussi formateur pour FOCUS CONSULTANT, entreprise que j'ai créée avec mon associé il y a un an et demi.

Je suis aussi enseignant, je donne quelques cours à l'université, en école de commerce maintenant et à la fin je suis auteur. J'écris des livres qui sont lien avec mon approche assez globale sur tout ce qui est en lien avec la psychologie, le mental au sens large et des réflexions personnelles ou un peu plus philosophiques ou éthiques.


J'ai publié ce petit livre jaune, il y a un mois qui s'appelle « Le bien-être ça se travaille », mon approche est sur l'entraînement mental et sur le travail et pas trop psychothérapeutique. Je propose beaucoup aux patients qui viennent pour des questions personnelles de bien-être ou de performance sportive, de s'entraîner mentalement, s'entraîner à être concentré, moins stressé, plus heureux, plus optimiste et donc avoir une sorte de bien-être aussi plus important au quotidien.


Alors ce livre est en effet plusieurs choses, c'est à la fois un livre de compréhension globale qui amène et donne du sens à des fonctionnements psychologiques que chacun retrouve en lui généralement, c'est aussi un livre d'évaluation où chacun s'évalue, évalue son niveau actuel, et c'est enfin un livre de travail, un vrai cahier d'exercices où chacun peut travailler dessus et mettre en place différents exercices et essayer de rééquilibrer son profil.

Des éléments qui sont des fois en-dessous d'autres ou un peu dysfonctionnant ou un peu déséquilibrant.


C'est un cahier qui reprend 80 exercices au total qui sont très écrits, très appliqués, très concrets. Je suis de formation scientifique et j'ai fait une thèse en psychologie mais mon approche est aujourd'hui très vulgarisée et je prends beaucoup de plaisir. Je prête beaucoup d'attention au fait de rendre des concepts théoriques et des théories des fois un peu compliquées, de les rendre plus accessibles à tout le monde et surtout de les rendre plus appliquées, c'est-à-dire d'avoir certes du sens et de la théorie sur le fonctionnement mental de chacun d'entre nous mais de savoir comment on peut le restructurer un peu, comment on peut le travailler et le rééquilibrer et du coup je fais beaucoup travailler les patients quand je suis là, ou sans moi, via des exercices dans ce petit livre qui n'est pas très gros par contre il est rempli de choses que j'espère intéressantes.




Alors ce livre fait suite à un premier livre que j'avais écrit qui est destiné aux sportifs qui s'appelait « préparation mentale du sportif » qui était vraiment dans une démarche de progression et d'entraînement mental pour le sportif à un niveau pro comme à un niveau tout à fait amateur, dans tous les sports confondus.


Celui-ci est un peu la suite, donc du moins je le perçois un peu comme ça, il est accessible à tout le monde, la démarche est la même que pour les sportifs, on s'évalue, on voit ce qui marche bien ou moins bien chez soi et on s'entraîne. On s'entraîne du coup je vous ai dit à être plus optimiste, de meilleure humeur plus régulière et avoir une sorte de bien-être global plus important au quotidien. On s'entraîne, c'est vraiment le terme que je privilégie, c'est l'entraînement, ça peut aller assez vite.


On me demande souvent si c'est long, si ça prend deux ans, trois ans, je dis surtout pas. Il n'y a pas l'intérêt en soi, on peut vite s'entraîner en quelques séances, je pense en faisant des exercices ciblés pour chaque profil, on peut très vite trouver une sorte d'équilibre personnel plus important et une harmonie aussi au quotidien.


Alors dans mon approche, j'ai plusieurs socles et plusieurs bases de théorie assez importantes.

Il y a la psychologique positive qui devient aujourd'hui très à la mode dont on parle beaucoup, il y a la mindfulness, la pleine conscience comme on dit en français, qui se base beaucoup sur la méditation, ce n'est pas que ça, mais c’est quand même beaucoup sur la méditation, du travail de concentration, d'attention au quotidien, et l'autre approche que j'ai, c'est l'intelligence émotionnelle qui elle n’est pas la plus récente des trois en l’occurrence et en théorie mais qui a pour principe de chercher à travailler les émotions que chacun ressent, les équilibrer, toujours pareil, de les rendre plus positives si elles sont vraiment très négatives, sur l'anxiété, la colère ou la peur.


Donc de mieux comprendre ses émotions, d'être plus lucide et clairvoyant sur ce que l'on ressent aussi de façon intérieure émotionnelle et de mieux savoir le réguler, gérer à moyen long terme, de ne pas être dans la précipitation, de ne pas être dans la cogitation, ne pas être dans la réaction impulsive immédiate, c'est prendre le temps de faire les choses, prendre le temps de réfléchir de construire, des fois déconstruire, pour aller vers autre chose et quand on a atteint cette étape, on passe à l'étape suprême je dirais, envers les autres donc on va développer un petit peu l'empathie envers les autres, la compréhension des autres, on va chercher à être lucide sur ce que les autres ressentent et des fois aussi un petit peu influencer les autres positivement. Influencer, par exemple on va essayer de rendre quelqu'un qui est trop craintif un petit peu moins craintif, on va essayer de rendre quelqu'un qui est malheureux plus optimiste, etc..

C'est un travail quasiment de psychologue.

C'est ce que l'on cherche.


Le gros avantage qu'elle a, c'est qu'elle remet les émotions au centre de tout.


Pendant très longtemps en psychologie, on s’est beaucoup intéressé aux pensées, aux comportements et maintenant on se rend compte que nos pensées ou nos comportements sont vraiment dictés de façon plus ou moins directe et franche par nos émotions. Ce sont elles un peu qui nous guident, et si du coup nos émotions sont trop négatives, trop impulsives, trop dans la colère, la crainte, et bien nous aurons des comportements et des pensées sur ses émotions négatives, dont il faut redresser un peu le schéma et notre façon de travailler, les psys je dirai du courant actuel auquel je m'identifie assez facilement, sont sur cette approche là, de travailler sur les émotions avant le reste. C'est ce qui est central chez l'être humain.





www.webradio-bordeaux.com

WWW.WEBRADIO-BORDEAUX.COM

  • Soundcloud

EMOOSO, LA WEBRADIO DE BORDEAUX

RADIO DIGITALE DE NOUVELLE AQUITAINE

© Crédits IMAGES